Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loïc HERVÉ interroge Najat VALLAUD BELKACEM sur le bien-fondé d’une réforme orthographique

Communiqué de presse

 

Alors que les nouveaux programmes de scolarité obligatoire, effectifs en septembre 2016, devront faire référence aux rectifications de l’orthographe formulée en 1990, par le Conseil Supérieur de la Langue Française, Loïc HERVÉ, Sénateur de la Haute-Savoie, estime que « l’origine étymologique tombe désormais en disgrâce au profit d’une logique phonétique. A l’instar de la réforme des collèges, cette nouvelle tocade nivèle par le bas le gout de l’effort et l’exigence. »

Alors que l’orthographe est le joailler de la langue française, il regrette que soit prôné un deuil linguistique comme placébo à l’illettrisme. Alors que l’ignorance gangrène le vivre-ensemble, il est navré de voir renaitre une mesure déstabilisatrice dont il est à craindre un effet papillon sur les plus fragiles.
C’est pourquoi, il a demandé à la Ministre de l’Éducation, d’Enseignement Supérieur et de la Recherche de bien vouloir lui faire connaitre les mesures qu’elle envisage de prendre prochainement pour engager une impérieuse réforme ambitieuse et efficace pour l’apprentissage de l’écriture et de la lecture.

 

Commentaires

  • Pour ma part, on devrait mettre au poste de ministre de l'Éducation Française quelqu'un qui symbolise déjà cette éducation ou parce que reconnu en tant que prestigieux écrivain français ou chercheur scientifique et enseignant francais reconnu dans le monde enier, etc...
    Là elle donne raison à tous ceux qui ne font pas l'effort de s'adapter à notre pays.
    L'allemand a-t'il été modifié? Non.
    Les temps en anglais? Non.
    Le serbo-croate a-t'il changé?
    POURQUOI notre langue à nous devrait elle perdre ses lettres de noblesse parce que certains ne veulent pas se mettre au travail?!

    Je n'ai jamais été bonne en français. J'ai même eu des points en moins au bac à cause du français mais je suis CONTRE la modification de notre langue qui est notre unité, notre patrimoine, notre identité et un défi dont nous nous devons d'être fier.
    Car après l'orthographe, ce sera les maths?!

  • Bonjour Mr le Sénateur Maire

    je tiens a vous féliciter sur ce point puisque vous êtes un des seul a demander des explication a notre chère Ministre de l'éducation de ce gouvernement.
    Une fois de plus, il s'agit d'un NIVELEMENT par le bas de l'éducation des nos enfants avec ces nouvelles règles d'orthographe. Certes cela a été décidé sous l'air Mitterrand (pas une référence non plus!!!)
    D'autant que l'académie Française est 200% contre.


    Je tiens tout de même à en remettre une couche, avec l'enseignement des langues dans notre cher pays.(enfin de plus en plus pauvre...)
    Le France comporte des zones frontalières avec plusieurs pays, je pense surtout a l'est de la France, zone frontalière avec la suisse et l'Allemagne.
    il faudrait que ce gouvernement apprenne peut être un jour qu'un certains nombres (important, je ne connais pas le chiffre exacte) de Français traverse les frontières de la France pour aller travailler dans ces pays tel que : Suisse, Allemagne, Luxembourg, Belgique..

    Je ne sais peut être Mme Vallaud Belkacem ne le sais peut être pas!!!! Ne l'a pas appris a l'école en cours d'histoire-géo!!!
    Donc il est inacceptable de réduire les cours de Langues tel que l'allemand, le latin (pour mieux apprendre le Français).

    Ayant, vécu énormément dans beaucoup de pays pour raison professionnelle, je peux vous confirmer, que ce n'est pas les locaux du pays qui doivent se mettre aux niveaux des étrangers qui arrivent, mais c'est bien aux "immigrant" qui arrivent dans ce pays a s'intégrer!

    Donc, Félicitation de votre démarche envers cette ministre, car le nivellement vers le bas est bien réel, il n'y qu'a voir ou se trouve les meilleurs universités et ou vont les étudiants.

  • Monsieur le sénateur bonjour,

    Je prends quelques minutes pour vous traduire une petite partie du ressenti que j'ai en écoutant et en observant notre société, je ne peux me retenir de réagir sur de tels sujets.

    Il est assez surprenant de voir à quel point nous sommes bons pour perdre du temps dans des choses sans réelle importance alors qu'il y a tellement de préoccupations qui demandent et attendent des réponses concrètes et urgentes. L'éducation nationale en est un exemple flagrant. Tirer les populations vers le bas on va bientôt en faire notre devis alors que d'autres pays nous dépouillent, et ils ont bien raison, de notre jeunesse la plus performante.

    Je me pose une question de plus en plus souvent . Pourquoi la France est elle dirigée indirectement par des minorités, n'aurions nous plus cette force qui a su animer nos anciens avec la fierté d'être Français, n'avons nous plus l autorité nécessaire pour maintenir un cap?

    Est il important de mettre un ou deux f à un mot ou de retirer un i ? Sommes nous arriver au plus bas ou va t on poursuivre notre chute ?

    Une question me vient encore à l'esprit et personne ne m'a donné la réponse. Comment se fait il que depuis des générations nous ne soyons pas en capacité de parler convenablement anglais après avoir passé 7 ans à l'étudier jusqu'au bac.

    c'est sans doute un sujet beaucoup plus intéressant que la réforme de l'ortografe (oups), à oui j'allais oublier le mot réforme, sans même en connaitre le contenu, certains l'ont banni de leur dictionnaire ou en ont modifié la définition en inscrivant peut être : réforme : changement qui pourrait être bon pour la collectivité mais qui risque de modifier mon petit confort, nécessité de s'y opposer systématiquement.

    je vous souhaite bien du courage dans votre engagement et dans les combats que vous pourrez mener.

Les commentaires sont fermés.