Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avenir des écoles de production

Question écrite publiée le 7 juin 2018 et adressée à la Ministre du Travail

M. Loïc Hervé attire l'attention de Mme la ministre du travail sur l'avenir des écoles de production. Établissements privés d'enseignement technique à but non lucratif, ces écoles forment en alternance des jeunes à partir de quinze ans à des métiers en tension dans les domaines de l'industrie, du bâtiment, des services et du numérique. L'originalité de ce modèle repose notamment sur un apprentissage pratique et théorique sur un même lieu, en situation réelle. Au nombre de vingt-cinq sur le territoire national, les écoles de production obtiennent de bons taux de réussite. Alors qu'elles représentent une offre innovante supplémentaire au décrochage scolaire, il semble que le projet de loi n° 904 (Assemblée nationale, XVe législature) pour la liberté de choisir son avenir professionnel risque de mettre en péril ce dispositif de formation qui a pourtant fait ses preuves. Ainsi, il lui demande quelles actions elle envisage de mettre en œuvre pour reconnaitre la spécificité des écoles de production et quels financements elle entend leur allouer pour pérenniser ce dispositif au cœur de l'insertion professionnelle.

Les commentaires sont fermés.