Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pour une affectation cohérente de la taxe de défrichement

    Question écrite publiée le 24 janvier 2019 et adressée au Ministre de l'Action et des Comptes Publics

    Lire la suite

  • COMMUNIQUE DE PRESSE - Loïc HERVÉ rencontre le Premier ministre du Québec

    France Québec.jpgMardi 22 janvier 2019, en qualité de Vice-Président du groupe d’amitié France-Québec, Loïc HERVÉ, Sénateur de la Haute-Savoie a eu l’honneur de rencontrer François LEGAULT, Premier ministre du Québec.

    À cette occasion, ils ont pu échanger sur la relation de la France et du Québec qui est au cœur des échanges commerciaux entre l’Europe et l’Amérique du Nord.

  • COMMUNIQUE DE PRESSE - Loïc HERVÉ en stage à l’école de guerre

    Marine.jpgLoïc HERVÉ, Sénateur de la Haute-Savoie a été admis pour suivre le cycle « La France, puissance maritime et navale » 2019 dispensé par l’école de guerre et le centre d’études supérieures de la Marine.

    Capitaine de corvette, Loïc HERVÉ est officier de réserve de la marine Nationale depuis 2003. Auditeur jeune de l’IHEDN1, breveté PMS2 et auditeur du CHEDE3 et de l’INHESJ4, Loïc HERVÉ considère « ce cycle comme une nouvelle occasion de mieux appréhender les enjeux maritimes dans leurs dimensions géostratégiques, économiques et industrielles ».

    (1) : IHEDN : Institut des Hautes Études de Défense Nationale

    (2) : PMS : Préparation Militaire Supérieure

    (3) : CHEDE : Cycle des Hautes Études pour le Développement Économique

    (4) : INHESJ : Institut National des Hautes Études de la Sécurité et de la Justice

     

  • COMMUNIQUE DE PRESSE - Pédophilie dans l’Église catholique : chacun doit contribuer à la vérité

    Le cardinal Philippe BARBARIN et 5 responsables de l’archidiocèse de Lyon répondent aujourd’hui devant la justice pour ne pas avoir signalé des actes de pédophilie dont ils auraient eu connaissance.

    « Comme parlementaire, mais aussi à titre plus privé, comme père de famille et comme catholique pratiquant, je crois que l’Église mais aussi l’enseignement catholique et les mouvements de jeunesse affiliés doivent vraiment prendre la mesure des situations dans lesquelles ils se trouvent et prendre toutes les décisions nécessaires, quel qu’en soit le prix » a déclaré Loïc HERVÉ, sénateur de la Haute-Savoie et secrétaire de la commission des lois du Sénat.

    L’Église catholique a annoncé en novembre avoir créé une commission présidée par Jean-Marc SAUVÉ, ancien vice-président du Conseil d’État afin de faire toute la lumière.

    De son côté, le Sénat a lancé une mission d’information élargie aux autres institutions qui connaissent ce phénomène (Éducation nationale, fédérations sportives...).

    « La société française toute entière est concernée par ce sujet et la défense des enfants et de leur intégrité doit être réaffirmée de manière absolue, malgré les silences, les tabous et les non-dits » a conclu le sénateur Loïc HERVÉ.

  • Pour une meilleure information aux patientes sur la reconstruction mammaire en cas de mastectomie

    ribbon-symbol-2818640_1280.pngJ’ai cosigné une proposition de loi, déposée par mes collègues Catherine DEROCHE, Alain MILLION et Bruno RETAILLEAU, sénateurs LR, visant à fournir aux patientes une information sur la reconstruction mammaire, en cas de mastectomie.

    Actuellement, le cancer du sein est de loin le plus fréquent des cancers diagnostiqués chez les femmes mais aussi le plus meurtrier, comme en témoignent de récents chiffres. Selon l’Institut national du cancer : 58 868 nouveaux cas de cancer du sein ont encore été détectés en 2017 entrainant 11 883 décès la même année.

    Dans le cadre de leur traitement, environ 20 000 femmes par an atteintes d’un cancer du sein ont besoin d’une reconstruction suite à une mastectomie. Cependant, force est de constater que l’information sur la reconstruction du sein suite à un tel acte chirurgical est insuffisante voire absente de l’échange entre les praticiens et les patientes.

    La présente proposition de loi vise à remédier à ces lacunes en prévoyant une information appropriée et systématique auprès des patientes pour lesquelles une mastectomie est envisagée.

    L’information portera sur les procédés de chirurgie réparatrice existants, sur leur utilité et leurs conséquences respectives ainsi que sur les risques fréquents ou graves normalement prévisibles qu’ils comportent ou, si le professionnel n’est pas en mesure de la fournir lui-même, sur le parcours de soins permettant à la patiente d’obtenir sur tous ces éléments une information appropriée.