Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

député

  • [Le Messager, 24 novembre 2011] Expo : une histoire des Italiens en Savoie

    Christian monteil, président du conseil général, martial saddier, député

  • Discours de Monsieur le Maire de Marnaz à l'occasion de l'inauguration de l'exposition "Speriamo che..., Espérons que..."

    Monsieur le Député, cher Martial SADDIER,
    Monsieur le Président du Conseil Général, cher Christian MONTEIL,
    Monsieur le Vice-Président du Conseil Général, cher Raymond MUDRY,
    Monsieur le Conseiller Général de Cluses, cher Jean-Louis MIVEL,
    Mesdames les Maires, chères Marie-Antoinette METRAL et Sylviane NOEL,
    Messieurs les Maires, chers Jean-Claude LEGER, Bernard CARTIER et Jacques MARTINELLI,
    Madame le Maire Honoraire de Marnaz, chère Arlette DEBALME,
    Mesdames et Messieurs les Adjoints et Conseillers municipaux,
    Monsieur le représentant du COMITES, cher Graziano DEL TREPPO,
    Madame et Monsieur les Chargés de mission de l'exposition, Chers Angela CAPRIGLIO-HISLER et François FORAIS,
    Monsieur le Président du Comité de Jumelage avec Quincinetto, cher Italo SPAGNOL,
    Messieurs les Abbés BARCELLINI et AVENA, Monsieur le Pasteur PIGE,
    Mesdames et Messieurs les Présidents et responsables des associations,
    Mesdames et Messieurs les employés municipaux,
    Mesdames et Messieurs les journalistes,
    Mesdames et Messieurs, chers invités, chers amis,

    Je n'ai pas le talent de Claude BARZOTTI, je ne suis qu'un bien piètre italophone, alors je me suis contenté de ces quelques mots que je souhaite vous adresser pour vous dire pourquoi nous sommes rassemblés ici ce soir, entourés par ces magnifiques panneaux de l'exposition « Speriamo che... ».

    Sans plagier le titre d'un film magnifique : « La vie est belle ». La vie est belle quand elle est faite de rencontres. Cette exposition est née de beaucoup de rencontres.

    En effet, il y a plus d'un an, j'ai découvert, au hasard d'une ballade d'été, la basilique d'Aime en Tarentaise, magnifique église romane du XIème siècle devenue musée et lieu d'exposition du Conseil Général de la Savoie. Et dans cet endroit, j'ai découvert cette histoire, qui est pour beaucoup ce soir, la vôtre.

    Des visages, des objets, des écrits, et un travail scientifique remarquable pour expliquer, pour se souvenir.

    Je me suis immédiatement dit que cette exposition devait absolument être présentée dans la vallée de l'Arve, dans le bassin clusien, et évidemment en priorité à Marnaz !

    J'ai alors demandé à Pierrine CHIAVARO, Conseillère municipale déléguée, de prendre les contacts pour que cela soit possible. Je rappelle que Pierrine est l'une des premières citoyennes européennes à avoir été élue Conseillère municipale en 2001 sous le mandat d'Arlette DEBALME.

    Aussitôt, tout s'est mis en branle. Grâce à la volonté de Pierrine, avec le soutiens d'autres élus, adjoints et conseillers municipaux, avec les services de la commune, les associations et de très nombreux bénévoles, cette exposition peut vous être présentée ce soir à Marnaz et jusqu'à dimanche 27 novembre.

    Mais cette exposition ne se limite pas à un simple décor. Nous avons voulu l'inculturer dans ce qui a fait l'histoire de l'immigration italienne en France et en Pays de Savoie dans ce territoire si particulier de la vallée de l'Arve.

    Je laisserai dans quelques instants à Pierrine le soin de vous dire quelques mots et de vous présenter le programme de la semaine.

    Je voudrais aussi vous dire que cette exposition sera aussi ancrée dans les valeurs. Cette exposition sera festive, populaire, spirituelle, culturelle, solidaire...

    L'attachement à la terre natale, le respect de la famille, la relation à la transcendance, le rôle majeur du travail ont fait des personnes italiennes établies en France des gens épris de ces valeurs essentielles.

    Toute cette histoire, même contrastée, en est le reflet, et ces valeurs sont appelées à être partagées parce que nous les croyons universelles.

    Pour terminer, je voudrais partager avec vous deux causes de joie.

    La première, est que cette semaine a été organisée en partenariat étroit avec notre ville jumelle de Quincinetto. Je dois excuser Madame le Maire qui dans un message très récent m'a dit combien elle regrettait de ne pouvoir être parmis nous ce soir mais son papa devant subir une intervention chirurgicale, elle devait rester auprès de lui. Samedi 26 novembre, nous devrions recevoir une importante délégation de Quincinetto. Ce partenariat est d'autant plus fort que notre jumelage trouve ses origines dans cette histoire de l'immigration italienne. Je ne peux passer sous silence le nom de la figure du regretté Antoine BUAT qui a tant oeuvré pour les relations entre Marnaz et son village d'origine, à la frontière du Piémont et du Val d'Aoste.

    La seconde, c'est la présence du Président du Conseil Général, Christian MONTEIL, que je veux remercier très sincèrement de sa présence amicale ce soir. Dès que je l'ai contacté, il m'a dit qu'il serait présent. Merci Christian pour ce témoignage d'amitié envers notre commune et envers tous ceux qui ont vécu cette histoire et que l'Assemblée des Pays de Savoie a voulu mettre à l'honneur. Le territoire de la Haute-Savoie dont vous avez la charge, unis à la Savoie, ont connu deux années de célébration du rattachement de la Savoie à la France et puis de l'unité italienne.
    Je salue ici le rôle éminent joué par le Conseil Général de la Haute-Savoie et de l'Assemblée des Pays de Savoie dans les relations européennes et singulièrement transalpines.
    La co-maîtrise d'ouvrage avec le COMITES de cette exposition en est le témoignage.
    Pour tout cela, merci Monsieur le Président, merci Christian.

    L'Europe et ses pays membres traversent une crise profonde qui n'est pas que conjoncturelle. Elle renvoit à l'identité et au projet que l'Europe doit représenter pour les citoyens.

    Cette exposition, ce qu'elle permettra d'échanges et de partage, sera la démonstration d'une Europe proche des citoyens, des territoires, une Europe qui se révèle l'un des sinon le plus bel idéal politique de paix et de progrès que les humais aient pu bâtir.

    Alors je vous souhaite une excellente soirée, et que vive l'amitié franco-italienne en pays de Savoie et à Marnaz !